Parce que j’ai le goût …

Parce que j’ai le goût …

Ah que c’est de la job!!!

C’est une sacrée job de rester attentif à ne pas se faire manger tout rond par la petite voix. J’en parle souvent, d’la p’tite voix…  C’est parce qu’elle est tenace, la petite tabarouette!

Là, c’est dans mes plaisirs qu’elle fait son entrée.  T’sais, faire les choses juste parce que j’ai le goût… Pas parce que je suis obligée ou qu’un résultat est attendu, mais simplement parce que ça me dit maintenant, là, tout de suite. Bien c’est là qu’elle s’est trouvée une nouvelle niche.

Y a tellement de raison pour ne pas le faire !  Parce que j’ai une croyance bien ancrée:   si je suis mon “c’est ça que ça me tente de faire”, c’est que je néglige d’autre chose, non ?

Ça me tente de lire…  je ne cuisine pas.

Ça me tente de faire m’entrainer…  je ne travaille pas.

Ça me tente d’aller magasiner…  je ne plie pas de linge.

Ça me tente de manger une poutine…  je ne suis pas mon plan alimentaire.

Ça me tente de suivre cette formation…  je ne serai pas présente les mardis soirs pour la famille.

Et c’est ainsi que ça roule dans ma tête.  Une dualité constante.  Mais elle est à qui cette voix qui me cille dans les oreilles ?  Eh oui, je vous parle encore du ou de la propriétaire de cette voix-là.  Parce que c’est clairement pas la mienne.  L’avantage de me faire faire la morale par moi-même m’échappe, disons !

Mon ego lui… !  Oh qu’il en a des avantages à me seriner les méninges!

Un exemple?  Et bien ce matin j’avais le goût d’écrire. À moi, à toi, à tous.  Peu importe, c’était ce qui était présent.

Et là, mesdames et messieurs, arrive mon Ego débridé.  Il est en feu!  Youhou ! Quel beau château à détruire!  Youpi, quelle belle occasion de remettre mes vieilles pantoufles !

Ben voyons, pourquoi tu écris?

Qui veux-tu impressionner?

Qui ça intéresse?

Qu’est-ce que tu as à dire de si important?

Es-tu sûre que tu veux faire ça?

Sais-tu que tu peux taper sur les nerfs de bien du monde?

Fais-toi un autre café et ça va passer!

AAARRRRKKKKKKK!!!!  LA FERME !!!

Pour une fois, enfin, je lui ai fermé la trappe!  EUREKA!!!   Je réalise que je l’attrape plus vite qu’avant!  Elle fait beaucoup moins de millage qu’elle en faisait avant de se faire stopper!

Moi je veux écrire, les autres pensées et mots dans ma tête sont du préfabriqué!  Du copié-collé de toutes les autres fois où j’ai fait taire mon élan pour obéir à cette voix-là.  Toutes les fois où j’ai choisi de la croire au lieu de rester dans mon coeur et suivre mon courant intérieur.

Si tu es attentif et que tu écoutes la voix, tu verras qu’elle n’a pas d’âme, pas de contenu, pas de solidité.  Tu verras qu’elle ne pense pas en fonction de MAINTENANT, mais à partir d’HIER et en ayant peur de DEMAIN.

Si tu prêtes attention à cette voix et que tu la visualises telle qu’elle est, soit un contenant de verre rempli de “toujours plus de la même affaire qui ne t’apporte rien de bon”, tu vas faire le choix de la neutraliser.  De la remettre à sa place.

Et alors tu vas faire les choses juste parce que tu as le goût…  sans te demander ce que tu ne fais pas, parce que tu t’en sens obligé.  JUSTE POUR LE PLAISIR !

Alors, GO!  On s’amuse !!!  Mon prochain texte sera donc juste… parce que j’ai eu le goût d’écrire

So

Partager

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *