🧐Ahhhh Darwin!  Quelle sagesse   ✨

🧐Ahhhh Darwin! Quelle sagesse ✨

La sagesse de Darwin !

Et une semaine de passée! Comment t’en sors-tu?

Personnellement, je lis beaucoup, je m’informe de façon équilibrée et je fais en sorte de préserver ma bonne humeur.  Évidemment, comme tout le monde, j’ai des hauts et des moins hauts.  Je ne dis pas des bas, car je mets mes stratégies en application dès que je sens que l’énergie ou le moral descend.

Dans tout ce que j’accumule comme lectures et partages, certaines perles me plaisent particulièrement.  Il y a entre autres la citation de Darwin qui décrit bien ce que nous traversons:  “Les espèces qui survivent ne sont pas les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.”

On fait comment pour s’adapter quand tout semble instable et vacille un peu plus chaque jour?  Il faut se permettre de la souplesse.  Il faut accueillir que la routine est modifiée momentanément et identifier quelles sont les éléments sur lesquels il est le plus facile de procéder à des modifications d’habitudes.  En ce moment, alors que toute la planète est dans le même bateau, ce n’est pas le temps de mettre le feu aux voiles !  Au contraire.   Quand le presto commence à être trop plein de vapeur, que la « pinouche » commence à gigoter, il faut faire ce qui nous fait du bien.  

-Appeler quelqu’un

-Respirer

-Méditer

-Aller marcher

-Faire un p’tit mots croisés

-Faire du ménage

-Cuisiner

-Chanter à tue-tête

-Crier la tête dans un coussin

Peu importe quelle est votre exutoire magique, FAITES-LE!

Sonia Lupien (que je cite à nouveau!) explique ceci, en utilisant son parallèle avec les mammouths:

« Vous faites partie de la tribu des Covi-Dèqhs au temps de la préhistoire.  Depuis des lunes, vous chassez le mammouth sur les terres sacrées dans le pré à l’est de la quatrième montagne au nord de la vallée des oiseaux à longs becs.  Mais voilà, depuis maintenant dix lunes, vous revenez bredouille.   Vous ne trouvez aucune trace de mammouths dans le pré.  A-Dapth, le sorcier du clan, propose de modifier le parcours de chasse pour l’étendre plus au nord, où croit-il les mammouths ont pu migrer.  Mais Tèthu, le chef du clan, refuse obstinément de modifier le terrain de chasse.  ‘Cela fait des lunes qu’on chasse le mammouth dans le pré à l’est et je ne vois pas pourquoi on changerait nos habitudes ancestrales!’.   Une minorité grogne mais la majorité de la tribu choisit de suivre Tèthu.  Toutefois, après quelques lunes à chasser des terres stériles, le clan s’en trouve décimé, la famine et la maladie s’installent, entraînant avec elles la mortalité et décimant le clan des Covi-Dèqhs.  A-Dapth, qui a quitté le clan depuis longtemps avec sa famille et quelques fidèles pour aller chasser plus au nord, se porte très bien car le pré au nord regorge de mammouths à chasser.  C’est parce qu’ils ont choisi de s’adapter à la situation stressante (absence de mammouths dans le pré à l’est) en modifiant leurs habitudes (on va aller chasser plus au nord) qu’Ad-Dapth et son clan ont survécu. » (réf: https://www.stresshumain.ca/covid-19-force-adaptation/)

 

Alors pour survivre, il faut s’adapter.  C’est tout… et c’est TOUT !

À bientôt,

So ❤️

 

Partager

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *