Ce que je nous souhaite…

Ce que je nous souhaite…

À toi,

Tout d’abord, je veux te dire de lire et d’accueillir ce texte comme t’étant adressé à toi.  Personnellement.  J’ai pensé à tellement de gens en l’écrivant. Je souhaitais véritablement que tu sentes combien il était destiné à te rejoindre. 

Je souhaite que cette année soit telle que tu l’espères.  Je souhaite que quand tu verras les jours s’écouler, que tu mettras des crochets sur chaque date de janvier, février, mars…  bien que chacun de ces crochets-là, qui nous rapprochera d’une retour à la vie “normale” te fera du bien.  Te fera voir qu’il y a toujours une issue, un demain joyeux. 

J’espère pour toi et pour moi que nous saurons nous retrouver.  Que je pourrai prendre ta main et te prendre dans mes bras quand tu en auras besoin.  Que je pourrai spontanément te faire un câlin sans craindre de te nuire.  

J’ai appris beaucoup cette année.  J’ai su que de belles opportunités pouvaient naitre de ce qui semblait présager tout le contraire.  Alors que j’ai craint de voir ma vie professionnelle s’éteindre, elle a au contraire pris une ampleur que je ne pouvais présager!  Cette année a vu apparaître mon balado “Ça dépend de toi” (disponible sur mon site).  J’ai ajouté la certification du Profil NOVA à mon bagage.  J’ai reçu l’accréditation de l’ICF, (International Coaching Federation) et j’ai formé 3 belles cohortes de futurs coachs géniaux!  Dans cette foulée, je suis aussi devenue directrice formation pour ACT in International.  Ça c’est comme la cerise sur le sunday!

Il y a un peu plus d’un an, je vous avais parlé de ma tristesse de mère écorchée.  Ce texte vous avait touchés. Mon coeur de mère est bien moins mal en point.  La vie fait son oeuvre. Le temps passe et tisse de nouvelles possibilités.  Cet enfant aujourd’hui fait de son mieux pour prendre son envol et moi, à distance, je souffle dessus.  Pas trop proche…  Ça peut encore brûler…  

J’ai aussi vécu des peines.  J’ai ressenti de l’impuissance. Je me suis bien souvent demandé ce que je devais faire, dire, offrir…  Bien qu’on laisse le coeur parler, comment savoir à coup sûr si l’attitude et le moyen qu’on a choisis sont les bons…   Il demeure toujours une part de mystère.  Qu’est-ce qui se serait passé si j’avais choisi autre chose?  Alors j’apprends à vivre avec tous ces moments, ces décisions, ces impulsions. 

En cette année 2021, je m’engage à continuer de faire de mon mieux pour t’offrir le meilleur de moi, et aussi d’avoir l’authenticité de te dire quand les choses seront moins faciles.  Parce que si ce n’est pas toujours simple, je crois tout de même qu’il y a une solution à tout, un angle qui nous permette de voir que des fleurs poussent dans le béton.  De toujours avoir l’envie au coeur de s’orienter vers le bonheur.

Finalement, peu importe la force de ta lumière intérieure, je te souhaite que tu la fasses prendre toute l’expansion nécessaire pour qu’elle te guide et qu’elle éclaire le chemin que tu te dois d’emprunter…

Tendresse, 

Sonia

Partager

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *