Un tête à tête inspirant!

Un tête à tête inspirant!

Tête à tête avec Christine Michaud

Y a de ces moments...

Certaines personnes m’ont toujours touchée plus que d’autres.  C’est tout naturel, vous me direz, et je ne peux que confirmer.  Les vibrations, les énergies dégagées, l’intuition, tous ces éléments entrent en ligne de compte lorsque l’on voit, entend, entre en contact puis en relation avec quelqu’un.   En tout cas, pour moi, c’est clair que c’est ainsi que la chimie opère…ou non.

En septembre, j’ai vu passer une pub sur Facebook qui faisait la promotion du nouveau groupe de Christine Michaud.  Christine fait partie de ces femmes qui m’inspirent simplement par qui elles sont.  Je n’ai pas lu tous ses livres, mea culpa, je n’ai pas regardé toutes les vidéos dans lesquels elle apparait.  Je sais, car je le sens, que cette femme est bien ancrée et crée du beau autour d’elle…  parce qu’elle en cultive d’abord en elle.

Dans ce programme, Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux, on doit développer un projet bonheur.  Ça peut aller du cahier de mots inspirants à un recueil de textes ou un projet de plus grande ampleur.  Deux idées me sont spontanément venues à l’esprit:  la première, faire vivre le projet bonheur aux femmes de l’organisme communautaire Halte Femme Montréal Nord, pour lequel ma belle Sophie m’a fait confiance à titre d’animatrice d’ateliers, il y a déjà quelques années.  Jusqu’en mars 2020, je rendais visite à ces femmes régulièrement. Puis soudainement, tout s’est arrêté.  Sophie a accepté avec joie (du moins je crois !) ma proposition.

La deuxième idée qui s’est manifestée a été celle-ci :  demander à Christine de participer à un épisode pour mon balado “Ça dépend de toi!”, en ma compagnie.  J’y ai pensé, je l’ai retournée de tous les bords (l’idée, pas Christine !) et puis je me suis dit: Go!  La pire chose qui pouvait découler de mon invitation était un refus.  Et bien des raisons auraient pu mener à celui-ci.

Coup de théâtre (ou de foudre, car je suis restée ébaubie) grâce à Julie, sa collaboratrice, Christine a considéré mon courriel et a tout simplement accepté !

C’est donc excitée comme une puce que j’ai traversé lundi et mardi.  Le simple fait d’avoir osé me remplissait de joie.  La réponse devenait une magnifique cerise sur le sunday ! Le bonus.

Et quel bonus !  J’ai passé 45 minutes à échanger de la vie, à l’écouter partager, à savourer chaque seconde de ce moment qui m’a fait dire… Y a de ces moments !

Pour l’écouter, c’est par ici !

 

 

Partager

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *