Je joue avec toi…

Cette semaine, j’ai regardé l’émission Enquête qui porte sur un courant idéologique qui allie science et religion. En fait, c’est ce dont il se targue. Dans les faits, la science et la religion revendiquées me semblent plutôt être des termes bonbons pour attirer les gens. Et ça marche.

Mais comment ça se peut ? Comment des études, instruments et processus bidons peuvent avoir autant d’impact ? PARCE QU’ILS SAVENT SUR QUEL PITON PESER !! Et connaissent la recette pour présenter tout ça afin que ça devienne alléchant.

Je sais que c’est le propre de toute campagne de publicité, de marketing, de démarche de croissance que de faire miroiter le beau et le bon qui suivra un achat ou une transformation quelconque. Je le sais… Mais je ressens tout de même un sacré malaise.

Qu’est-ce qui rend légitime de soutirer de l’argent, de l’autonomie et de la confiance à quelqu’un sous prétexte que l’on sait ce dont il a besoin ? Me semble que ça frôle la manipulation, non ? Quand on veut te vendre les derniers écouteurs qui rendront tes oreilles heureuses, je suis assez confortable avec ça. Pas vraiment d’enjeu moral.

Mais quand on veut vendre à gros prix, à une personne démunie émotionnellement, la clé de sa liberté intérieure et de son abondance financière sous prétexte qu’on a LA solution qui lui convient, me semble que c’est fort en café. Surtout si, devant ses réticences, on lui propose de remplir sa carte de crédit ! Aussi fantastique les formations et programmes soient-ils, une dette est bien rarement une bonne chose.

En même temps, je sais, car j’en connais un méchant paquet, que ces « vendeurs de solutions » ont de magnifiques intentions. Ils sont souvent bienveillants et désireux d’apporter leur apport positif dans le monde. Et cela se fait en apportant LEUR SOLUTION.

Par exemple, je peux apporter tous les bons conseils du monde à ma belle grande fille qui vit avec ses difficultés d’attachement. Mais je ne sais pas ce que sont ces ressentis, ses douleurs et ses pièges. Je « crois » les savoir. Mais elle seule en a la pleine ampleur. Alors oui, je peux lui apporter des pistes de réponses. Mais les seules vraies solutions qui fonctionneront seront celles qu’elle découvrira et expérimentera au fil du temps. Je peux dire à chacun de mes 4 enfants ce qui me semble être les suggestions les plus justes pour qu’ils soient heureux. Mais ce qui me rend heureuse n’est pas nécessairement ce qui leur donnera du bonheur. J’aurais beau m’évertuer à leur dire que du poisson c’est bon… ☺︎

Je choisis donc d’offrir aux personnes qui me le demandent, aux client.e.s que je rencontre, aux femmes et hommes qui le sollicitent, la seule clé à leur mieux-être selon moi: se connaitre et connaitre leur zone de potentiel et apprendre à s’aimer tel qu’ils sont. Plus nous nous connaissons, plus nous faisons des choix éclairés et moins nous devenons vulnérables à la manipulation. Le respect de soi c’est de ne pas mettre son sort entre les mains des autres autant que possible.

C’est ce que je souhaite à tous ceux qui comptent pour moi: d’avoir toute l’ouverture nécessaire pour accueillir ce qui leur est présenté et d’avoir la solidité de choisir ce qui répondra réellement à leurs valeurs et besoins d’épanouissement réels.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager!

Articles récents

Rejoins-moi !

Inscription

[zcwp id = 4]